Partenaires

CNRS
Logo tutelle


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Fédération

Fédération

Créée au 1er janvier 2002, la Fédération de recherche “ Typologie et universaux linguistiques : données et modèles ” réunit, dans son projet scientifique, onze unités de recherche, soit plus de 350 linguistes travaillant sur des langues et familles de langues très diverses (afroasiatique, altaïque, amérindienne, australienne, austro-asiatique, austronésienne, caucasienne, dravidienne, eskaléoute, finno-ougrienne, indo-européenne, kartvélienne, niger-kordofanienne, nilo-saharienne, papoue, sino-tibétaine, créoles...).

Stéphane Robert a dirigé la fédération T.U.L. depuis sa création jusqu’à la fin 2013.

Isabelle Bril en est la nouvelle Directrice.

Les missions de la fédération T.U.L. sont d’assurer la structuration et le développement des recherches linguistiques dans le domaine de la typologie et des universaux du langage, et de permettre à la communauté française de prendre part aux programmes internationaux relevant de ce domaine. L’adhésion à la Fédération n’est pas réservée aux seules unités du CNRS : les équipes de recherche d’autres établissements travaillant dans le domaine de la typologie et des universaux sont potentiellement concernées.

Les recherches menées au sein de la Fédération s’articulent donc autour de deux pôles : d’une part, la définition des propriétés communes aux langues et des contraintes générales auxquelles elles doivent se conformer à tous les niveaux structurels (universaux), que ces contraintes résultent de leur architecture interne ou de contraintes cognitives générales ; d’autre part, l’analyse de la variation inter-linguistique, c’est-à-dire l’étude du champ, des modalités et limites de la diversité linguistique, en incluant les mécanismes internes et externes d’évolution des systèmes, et leur modélisation (typologie).

La Fédération Typologie a, en outre, pour mission de contribuer à l’élaboration de bases de données linguistiques : archivage de textes de langues en danger ou peu documentées, et bases de données typologiques.

Dix nouveaux programmes de recherche ont été lancés pour la période 2014 - 2018.